Guerre en Ukraine : Regardez ces images incroyables d'une station de métron de Kiev transformé en studio télé ultra-moderne pour une conférence de presse du président ukrainien Volodymyr Zelensky

Related Videos
Video Discription: Ce sont des images incroyables que l'on a pu voir hier avec une station du métro de Kiev transformé en véritable studio de radios avec plusieurs caméras et des journalistes pour interroger le président ukrainien. Volodymyr Zelensky a en effet donné une conférence de presse, pendant plus de deux heures, devant plusieurs dizaines de journalistes dans les sous-sols du métro de Kiev.
« Avez-vous peur pour votre sécurité ? », lui a demandé une journaliste.

« Moi je n’ai pas peur, mais ma famille a peur », a-t-il répondu.

« Je n’ai pas le droit d’avoir peur au vu du courage qu’a démontré mon peuple, un leader ne doit pas avoir peur quand il s’agit de l’intérêt de l’État ».

Le président ukrainien s’est également adressé aux habitants de la ville de Kherson, aux mains des Russes depuis le début de l’invasion, leur demandant de « ne pas aider l’occupant car on sait que les Russes rentrent dans les maisons pour collecter des informations ».

«Nous allons reprendre tout ce que l’ennemi nous a pris, nous allons reprendre les territoires occupés », a déclaré Volodymyr Zelensky, répétant que la guerre « n’était pas une question d’années ».

Concernant la situation à Marioupol, il a affirmé que l’armée ukrainienne « n’était pas prête pour débloquer militairement le siège » de ce port stratégique du sud-est de l’Ukraine. La ville a été en grande partie détruite par des bombardements russes et une nouvelle tentative d’évacuation de civils, organisée ce samedi, a été perturbée par les Russes, selon l’adjoint au maire de la ville.

Il a par ailleurs mis en garde la Russie : « Si nos hommes sont tués à Marioupol et si des pseudo-référendums sont organisés dans la région de Kherson, alors l’Ukraine se retirera de tout processus de négociation ».

Il s’est aussi dit « prêt à un échange de nos militaires qui défendent Marioupol, sous n’importe quel format », pour sortir « ces gens qui se trouvent dans une situation horrible, encerclés ».

Le président ukrainien a également annoncé qu’il allait rencontrer, ce dimanche 24 avril, le secrétaire d’État des États-Unis, Antony Blinken, et le ministre américain de la Défense, Lloyd Austin, à Kiev, deux mois jour pour jour après le début de l’invasion russe.

--

Video Just Watched

Dailymotion.com

Youtube.com