Syndrome Pyramidal et Syndrome Topographique des lésions neurologiques

Related Videos
By: UCTdp63xJ8zW5ImFBoz9Bfww
Video Discription: Cours en vidéo avec astuce pour retenir le syndrome topographique : SYNDROME PYRAMIDAL Format PPT : https://www.file-upload.com/e95ee3p67xvn Les voies pyramidales sont le support de la Motricité volontaire. C’est l’ensemble des fibres qui constituent la pyramide bulbaire. Anatomie de la voie pyramidale L’aire motrice primaire est l’aire motrice principale = en avant du sillon de Rolando (aire 4 de Brodmann) Les aires pré motrices (aires 6 de Brodmann) ne sont pas des aires purement motrices. Représentation somatotopique du cortex moteur primaire. 4. Le syndrome pyramidal Il désigne l’ensemble des troubles moteurs et reflexes qui résultent d’une lésion de la voie motrice principale. Lorsque l’atteinte de la voie pyramidale est unilatérale, on a une hémiplégie Lorsque l’atteinte de la voie pyramidale est bilatérale, on a une paraplégie ou une quadriplégie Le « syndrome pyramidal » associe des signes négatifs (traduisant l’atteinte du faisceau cortico spinal) et des signes positifs ou de libération des activités motrices réflexes. Survenue synchrone (atteinte lente et progressive) ou décalée dans le temps (atteinte aigue) avec d’abord: Paralysie flasque Ensuite: Paralysie spastique Les signes cliniques sont controlatéraux à la lésion si au dessus du bulbe Les signes cliniques ispsilatéraux si l’atteinte est médullaire (en dessous du bulbe) Ces signes sont: Déficit moteur Modification du tonus Modification des réflexes tendineux Modification des réflexes cutanés Syncinésies a. Déficit moteur ou déficit de la commande motrice volontaire En cas de lésion aigue et étendue: les symptomes hémicorps (face, membre supérieur, membre inférieur) = hémiplégie 2 MI (paraplégie) ou 4 Membres (quadriplégie) plus rarement 1 seul membre (monoplégie) En cas de lésion partielle ou progressive: le déficit prédomine sur certains groupes musculaires: au MS: prédomine sur les muscles extenseurs et plus en distal qu’en proximal entraine une perte des mouvements fins et rapides des doigts 3 épreuves cliniques: Epreuve des doigts tendus Signe de Garcin Mouvements alternatifs rapides Epreuve des doigts tendus: signe de Garcin: lenteur des mouvements alternatifs rapides: Au MI: atteinte prédomine sur les muscles Fléchisseurs → 2 épreuves cliniques: * signe de Mingazzini: chute progressive d’1 MI signe le déficit) * signe de Barré: chute progressive de la jambe signe le déficit. Topographie: Au MS: prédomine sur les fléchisseurs → position en flexion de coude et pronation avant bras, flexion du poignet et des doigts Au MI: Prédomine sur les extenseurs → position MI en extension, pied varus équin, marche en fauchant. C. Anomalies des reflexes ostéo-tendineux Polycinétiques: la contraction musculaire n’ est pas unique, il a série de contractions (tremblement épileptoïde du pied ou clonus de la rotule). Principaux réflexes ostéo-tendineux: d. Modification des reflexes cutanés Suppression de la voie pyramidale: disparition de certaines réponses élaborées aux stimulations cutanées: Réflexes cutanés abdominaux Réflexe crémastérien Réflexe cutané plantaire en flexion Reflexe cutané plantaire en extension Réflexe de défense Le reflexe cutané plantaire L5-S1: signe de Babinski: seul signe réellement spécifique d’atteinte pyramidale - Extension lente et majestueuse du gros orteil, signe de Babinski extrême e. syncinésies Après lésion de la voie pyramidale, une certaine motilité persiste telle que les syncinésies: - Syncinésies globales: - Syncinésies de coordination: 4. Atteintes selon la topographie Lésion du faisceau pyramidal au dessus de la décussation bulbaire: → signes contro-latéraux à la lésion: Monoplégie (atteinte d’1 membre) Hémiplégie (atteinte du Membre superieur et Membre inferieur du même coté) Syndrome alterne (atteinte directe d’1 paire crânienne + hémiplégie du coté contro-latéral). Signes associés en dessous de la lésion: troubles sensitifs ou/ et sensoriels Lésion du faisceau pyramidal en dessous de la décussation: → signes ipsilatéraux à la lésion. La Moelle épinière est toute petite d’où atteinte globale des 2 faisceaux pyramidaux Quadriplégie ou quadriparésie Paraplégie ou paraparésie Hémiplégie spinale ipsilatérale Lésion corticale ou sous-corticale du faisceau pyramidal ,au niveau de l’origine: hémiplégie de type non proportionnelle (parcellaire) de type brachio-faciale (épargne pyramidale du MI) par exemple. Lésion capsulaire : hémiplégie proportionnelle (toutes les fibres sont atteintes) Lésion au niveau du tronc cérébral: syndrome alterne (atteinte d’un nerf crânien homolatéral et hémiplégie controlatérale) atteinte médullaire tétraplégie; locked in syndrome, syndrome de Brown Séquard Syndrome pseudo-bulbaire Atteinte bilatérale des faisceaux géniculés:

--

Video Just Watched

Dailymotion.com

Youtube.com