Des élus interrompent une prière de rue à Clichy

Related Videos
Video Discription: Clichy : une centaine d'élus perturbent une prière de rue
Les élus ont tenté d'empêcher des fidèles musulmans de prier dans la rue sur fond de bras de fer entre la mairie et les fidèles d'une mosquée fermée. https://is.gd/0gtgNU

« L'État doit interdire les prières de rue. » Une centaine d'élus en écharpe tricolore ont tenté vendredi à Clichy (Hauts-de-Seine) d'empêcher des fidèles musulmans de faire leur prière dans la rue, a constaté une journaliste de l'Agence France-Presse. « L'espace public ne peut pas être accaparé de manière irrégulière », a déclaré Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d'Île-de-France, présente au rassemblement organisé à l'appel du maire LR de Clichy Rémi Muzeau. « Le maire a passé énormément de temps à trouver une solution. Quand la solution, on ne la trouve pas, il faut un peu de fermeté. Et c'est ce qu'on demande à l'État », a-t-elle poursuivi devant la presse. « Le ministre de l'Intérieur doit interdire les prières (de rue), a renchéri Rémi Muzeau. Moi, je dois assurer la tranquillité et la liberté des gens de ma ville. »

Réunis derrière une banderole proclamant « Stop aux prières de rue illégales », édiles, parlementaires, conseillers municipaux, départementaux et régionaux LR, UDI et MoDem, venus pour beaucoup de région parisienne, sont sortis de l'hôtel de ville pour aller au-devant de quelque 200 fidèles rassemblés dans une rue piétonne pour la prière, comme tous les vendredis depuis le mois de mars. Ces fidèles protestent contre la fermeture, en mars, de leur lieu de culte en centre-ville, accusant le maire de ne pas leur proposer de « terrain adapté avec option d'achat » pour qu'ils puissent y construire un nouveau local. Le maire argue, lui, qu'une mosquée existe déjà dans le nord de la commune et peut les accueillir, ce qu'ils contestent.

--

Video Just Watched

Dailymotion.com

Youtube.com