Manifestation à Sainte-Soline : comment les élus de la Nupes assument leur présence malgré l’interdiction

Related Videos
Video Discription: Ni remord ni regret : à Sainte-Soline, ils étaient à « leur place ». Les élus de la gauche, notamment insoumis et écologistes, assument leur présence à la manifestation interdite par la préfecture contre le projet de méga bassines samedi 25 mars et qui a dégénéré en violences.

La présence de ces élus issus de l’opposition de gauche a été dénoncée par le gouvernement et la majorité. La présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet s’est dite « gênée », ce dimanche, de les voir à une manifestation interdite, « comme si, en tant qu’élu, on était au-dessus des lois ». Le porte-parole du gouvernement Olivier Véran a été plus dur, jugeant ce lundi 27 mars qu’il était « inacceptable » et « irresponsable » d’y voir des élus « essentiellement d’extrême gauche, portant l’écharpe » et qui « expliquent que le problème (des violences) c’est les policiers », malgré la « présence de centaines de personnes qui viennent de l’étranger pour casser du policier ».

Clémence Guetté comme Sandrine Rousseau restent de marbres. « Ce n’est pas un délit de manifester et de participer à une manifestation qui est interdite. Chacun fait son choix », réplique la députée LFI sur RTL ce lundi 27 mars. Sa collègue EELV avance la même défense : « Il n’y a pas d’interdiction à aller sur un terrain privé et à être présent. (...) J’ai déjà été à des manifestations interdites et j’y retournerai autant que de besoin », réplique Sandrine Rousseau sur Public Sénat.

--

Video Just Watched

Dailymotion.com

Youtube.com